La séance

La séance dure environ 1 heure.
Le patient est allongé  et reste habillé (prévoir des affaires souples).
Chaque séance est unique en fonction de la personne, de ses besoins et des conditions du moment.

Ce type de shiatsu par l’écoute et le respect du corps ne contraint pas le patient, au contraire, il va dans le sens que lui indique le corps pour répondre à ses besoins. Les pressions, tantôt légères, tantôt profondes, s’adaptent aux zones et répondent aux besoins. Généralement, le patient entre dans un état de conscience permettant de relâcher le mental . Le corps retrouve ainsi une certaine fluidité et unité.
C’est une première, mais essentielle, étape sur le chemin de la santé.

L’approche

Ces séances sont des espaces de liberté, où l’on revient au corps et au cœur, délaissant la tête.  
Ensemble, patient et praticien deviennent un accueil ; un immense espace d’accueil pour ce qui est touché, ressenti, vu, entendu. Sans jugement de valeur, contrainte ou interdit. Nous apprenons alors à voir, et laisser passer, les sensations, les pensées, les émotions sans les rejeter ou nous accrocher à elles.
Par un toucher respectueux du corps, une communication profonde s’opère. Les tensions sont écoutées avec douceur et espace : on les laisse respirer et s’exprimer. Le patient ne fait que sentir et ressentir, sans rien chercher, même pas à « être bien ».
La  séance peut se terminer avec un échange verbal où l’on met des mots sur le ressenti, aidés par la compréhension des fonctionnalités énergétiques de la médecine orientale.

Les effets

Des parties du corps parfois oubliées et endormies se remettent parfois à respirer. Quelques douleurs peuvent réapparaître pour s’en aller, comme de vieilles tensions qui retrouvent la porte de la liberté.
De nouveaux chemins s’ouvrent alors, des relations sont mises en évidence . Les connexions se refont, les veilles mémoires sont fluidifiées, l’énergie est remise en circulation…
A travers notre observation, sans jugement, ni justification, les blocages intérieurs sont mis en évidence mais ne sont plus vus négativement. Avec ce nouvel éclairage, Il est alors souvent possible d’agir positivement vers les vrais besoins, et non plus lutter et réagir négativement face aux émotions et aux tensions.
Souvent, les jours qui  suivent la séance permettent alors l’intégration de ce nouvel équilibre.